khadra1Titre : L’Olympe des infortunes
Auteur
: Yasmina Khadra
Editeur: Julliard

Résumé:
L’Olympe des Infortunes est un terrain vague coincé entre une décharge publique et la mer, où se décomposent au soleil des dieux déchus. Il y a Ach le Borgne, qui sait mieux que personne magnifier les clochards; junior le Simplet, Mama la Fantomatique; Le Pacha et sa cour de soûlards, et bien d’autres personnages encore, aussi obscurs qu’attachants. C’est un pays de mirages et de grande solitude où toutes les hontes sont bues comme sont tus les plus terribles secrets. A travers ce voyage philosophique, Yasmina Khadra nous propose une escale dans l’univers des paumés, un univers fait de tendresse et e cocasseries, de rêves invraisemblables et de possessions abusives où surgissent, parfois, de cuisantes questions sur le Mensonge et la Culpabilité.

Mon avis :
Ce livre est un conte philosophique sur la liberté et la responsabilité.
Il est beaucoup critiqué parce que l’on attend énormément de Yasmina Khadra suite à ses récents succès.
Il est certes plus difficile de convaincre le lecteur sur un récit court.
Pourtant, j’ai retrouvé dans ce livre tout l’art de Khadra à dépeindre des êtres exclus mais riches de leurs expériences.
Tous les personnages sont bien campés, ils ont leur place et leur histoire au sein de cette petite société de clochards installés près de la décharge.
Le personnage de Ben Adam, grand mage doté d’une connaissance universelle et millénaire, perturbe un peu le lecteur.Mais il est l’élément déclencheur. Je l’ai perçu, au-delà des connotations
religieuses, comme la conscience humaine, celle qui nous pousse à se questionner, à analyser nos actes.
C’est ce que fera Ach au sujet de Junior le simplet. A-t-on le droit de diriger la vie des autres en fonction de notre histoire? Combien de parents se posent cette question au sujet de leurs
enfants? Doit-on protéger les enfants malgré eux ou leur laisser vivre leurs expériences si dangereuses soient-elles?
Qu’est-ce que la liberté? Doit-on connaître le pire pour savoir où est sa place?
Ce livre très simple et court m’a interpellée. Peut-on ou doit-on sortir de sa condition? Où est le bonheur? Pourquoi l’amitié et l’altruisme sont plus forts dans les milieux où l’on ne possède rien?
Tout cela est peut-être basique et manichéen mais lorsque l’on se place du côté des personnages de Khadra, cela me semble réaliste et sincère.

Auteur

contact@surlaroutedejostein.fr

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :