fermineTitre : La fée des glaces
Auteur : Maxence Fermine
  Éditeur: Michel Lafon
Nombre de pages : 150
Date de parution : novembre 2013

Auteur :
Maxence Fermine, né en 1968 à Albertville, est un écrivain français. Il a vécu à Paris, puis en Afrique où il a travaillé dans un bureau d’études en Tunisie. Il vit aujourd’hui en Savoie avec sa femme et ses deux filles. Après le succès de Neige (traduit en 17 langues), il se consacre entièrement à l’écriture et enchaîne les romans et les voyages. Il collabore depuis 2010, en tant que reporter, à Alpes Magazine.

Présentation de l’éditeur :
En imaginant ses vacances au ski, Malo était loin de se douter que dès le premier jour il serait pris dans une étrange tempête de neige… Lorsqu’il recouvre ses esprits, l’adolescent tombe nez à nez avec une belle et mystérieuse jeune fille, qui vit dans un château de gel. Son nom ? La Fée des Glaces. Sa mission ? Accueillir les voyageurs égarés au Royaume des Ombres de l’hiver.
Malo retrouve donc pour la troisième fois ce Royaume des Ombres qu’il chérit tout autant qu’il le craint. Et si cette aventure n’était pas le fruit du hasard mais l’occasion pour lui de répondre aux questions qu’il se pose ? Aidé de la Fée des Glaces, il devra pourtant affronter bien des périls avant de trouver sa voie.

La fée des glaces est le tome 3, après La Petite Marchande de rêves et La Poupée de porcelaine.

Mon avis :
Tous les lecteurs de Neige reconnaissent la magie de Maxence Fermine. L’auteur écrit pour tous les âges et c’est avec plaisir que j’ai découvert ce troisième et dernier opus des rêves du jeune Malo.
Cette fois, Malo part chez sa tante Urticaire pour un stage de snowboard. Une chute au fond d’une crevasse va lui permettre de rejoindre le Royaume des Ombres de l’hiver.
Avec beaucoup de féérie, l’auteur nous entraîne au cœur de l’imaginaire d’un jeune garçon. Là où existent des fées, des monstres, des arbres vivants, des marmottes cocasses. Là où les habitants parlent (mandibulent) un autre langage (verbiage). Un endroit où seuls les enfants ou les rêveurs peuvent se rendre. Car il en faut de l’imagination pour s’y retrouver, de la persévérance et de la confiance en soi pour en sortir.
 » Dans la vie, si on veut obtenir quelque chose, il ne faut jamais baisser les bras. Ni écouter le premier venu. »
Les jeunes enfants apprécieront cette visite au pays des glaces, apprendront le nom des fleurs et des champignons, seront enchantés par ces bulles de rêve.
J’ai lu ce livre dans le cadre du dernier Masse Critique de Babelio. Je les remercie ainsi que l’éditeur Michel Lafon pour cette lecture.

tous les livres sur Babelio.com

« Que vous aimiez Romain Gary, ou Inferno, Clara Dupont-Monod  ou One Piece, Babelio vous invite toute l’année à partager vos critiques de livres  ou à lire les critiques littéraires de la presse. »

bacabc

Auteur

contact@surlaroutedejostein.fr

Commentaires

alexmotamots
19 novembre 2013 à 14 h 22 min

Ah, des bulles de rêves. Ca marche aussi pour les grands ?



19 novembre 2013 à 15 h 16 min

Je n’ai lu qu’Opium de lui mais ce fut un enchantement, j’aime beaucoup cet auteur !!!



19 novembre 2013 à 15 h 37 min

Il a l’air super 🙂



19 novembre 2013 à 16 h 56 min

J’aime bcp maxence fermine !!!



19 novembre 2013 à 17 h 04 min

Ce que tu en dis m’inspire beaucoup !



19 novembre 2013 à 21 h 17 min

J’avais beaucoup aimé Neige mais je ne connais pas du tout cette série pour la jeunesse. Je prends donc note.



22 novembre 2013 à 10 h 00 min

Je l’avais sélectionné mais j’en ai reçu un autre qui correspond plus à mes garçons c’est tant mieux mais j’aurai bien aimé lire cette Fée des glaces !



24 novembre 2013 à 18 h 36 min

Je l’ai noté pour Petitdernier. Mais tu sembles dire que c’est plus une lecture pour les filles ??!! Pourtant le héros est un garçon…



    25 novembre 2013 à 5 h 43 min

    Oui, le héros est un garçon de 13 ans. Mais c’est si mignon que je pense davantage à une lecture pour filles. Maintenant, il y a sûrement des garçons sages et rêveurs. J’imagine toujours les petits garçons bagarreurs et attirés par la vitesse, la technique…mais je n’ai eu que des filles alors je dois être restée dans les clichés.
    Je vois un peu cette sêrie comme Arthur les les minimoys. Je te laisse juger si cela peut plaire à ton garçon.



25 novembre 2013 à 10 h 22 min

Ok, merci :0) Je vais y réfléchir… Mon fils est plutôt voiture et soldats mais en même temps il a aimé Arthur et les minimoys, alors… Bonne semaine



Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :