Titre : Le jour d’avant
Auteur : Sorj Chalandon
Editeur : Grasset
Nombre de pages : 336
Date de parution : 16 août 2017

 

 

Steve Mc Queen était son héros
Ses rêves de Formule 1
Se sont perdus dans le cambouis
A la terre du paysan, Joseph préfère
La contribution à la nation
La fraternité de la mine
C’est comme ça la vie

Trop de sécurité, pas de rendement
Le 27 décembre 1974, 42 mineurs
De la fosse 3 bis de Saint-Amé
Perdent la vie.
Joseph les rejoint au trou
Après 26 jours d’hôpital.
La mine nous tuera tous

Venge-nous de la mine
Sont les derniers mots du père
au seul fils qu’il lui reste
Trop jeune, Michel fuit la région
mais se recueille en son mausolée
Attendre que tous soient rangés
Au cimetière pour retourner à Saint-Vaast

Si l’assassin est le grisou
Le contremaître est responsable
De la mort de ceux qui ne sont plus
Que le numéro de leur taillette.
Jamais trop tard pour affronter ses démons
Michel remonte du fond pour lancer
Le grand procès de la mine

Nous sommes tous des victimes de la mine
Mais seuls ceux du pays peuvent le comprendre

Emotion à fleur de mots, fraternité, compassion, réalisme, coup de théâtre, Le jour d’avant aurait largement mérité quelques citations lors des sélections de Prix Littéraires.
Je lui décerne le prix de ma meilleure lecture de cette rentrée littéraire.

Merci à Price Minister et surtout à Sylire, une des quatre marraines de l’opération  pour cette belle découverte.

Auteur

contact@surlaroutedejostein.fr

Commentaires

3 novembre 2017 à 14 h 49 min

j’aime énormément Sorj Chalandon, je lirai ce livre aussi



3 novembre 2017 à 15 h 10 min

Les grands esprits se rencontrent!



3 novembre 2017 à 15 h 15 min

j’ai adoré ce roman également! C’était mon 1er Chalandon et j’en redemande 😉



3 novembre 2017 à 17 h 52 min

Le 4e Mur m’avait bouleversée et le Jour d’avant me fait le même effet pour d’autres raisons…Chalandon est aussi une de mes meilleures lectures de la rentrée et je pensais qu’il aurait un grand pris. Il était journaliste à Libé en 74 et cela fait plus de 40 ans que sa colère dure et voilà que sort un roman et où on sent la différence entre le journaliste et le romancier: en particulier le coup de théâtre qui explique le titre!



Joëlle
3 novembre 2017 à 19 h 04 min

Comme je suis d’accord avec toi, ce livre est fabuleux. Pourquoi n’a-t-il été sélectionné sur aucune liste? C’est incompréhensible !



3 novembre 2017 à 20 h 55 min

J’ai découvert cet auteur avec Profession du père, que j’avais adoré. Ce jour d’avant est ma première lecture de cette rentrée littéraire… et mon premier coup de cœur également.



4 novembre 2017 à 12 h 06 min

J’ai adoré ! Du coup, j’ai voulu découvrir d’autres romans de Chalandon mais j’ai moins accroché.



    4 novembre 2017 à 21 h 37 min

    Tu as lu Le quatrième mur? Enfin, celui-ci est mon préféré.
    Si tu veux, il y a cinq lectures de cet auteur sur mon blog.
    Tu les retrouves facilement en partant de l’onglet Auteurs



4 novembre 2017 à 21 h 21 min

Je viens de le trouver à la bibliothèque, j’espère l’aimer autant que Le quatrième mur que j’avais adoré.



5 novembre 2017 à 19 h 35 min

Retenu à la bib



5 novembre 2017 à 23 h 46 min

J’adore ton billet !



6 novembre 2017 à 14 h 01 min

Une présentation originale.



6 novembre 2017 à 16 h 53 min

Voilà un billet original et je suis entièrement d’accord, Le jour d’avant fait partie des meilleures lectures de cette rentrée littéraire.



6 novembre 2017 à 22 h 26 min

C’est au auteur que j’adore, à part Promesse que j’ai moins aimé, tous m’ont plu. J’adore son style, je viens de lire Mon traître et je vais enchaîner avec Retour à Killybegs, mais Le Jour d’avant dès que je le trouve, je le lis.



12 novembre 2017 à 12 h 31 min

Excellent billet, foi de marraine ! 😀



Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :