Depuis quelques jours, vous voyez à la fin de mes chroniques une vignette avec la couverture du livre qui renvoie vers le site marchand Bookwitty.

Beaucoup de blogueurs viennent d’être sollicités par les équipes d’affiliation de ce site et ont ignoré ou refusé. Je les comprend parfaitement. Alors pourquoi ai-je accepté? Beaucoup verront dans cet article un moyen de justification. C’est un peu ça et sûrement pas un article polémique.

J’ai vécu, il y a quelques années, la vie d’expatriés. Ma fille vit aujourd’hui cette expérience en Chine. Nous sommes toutes deux des amoureuses du livre papier. Pas évident d’acheter des livres en français ou même en anglais sur place. Les frais d’envoi des sites français à l’étranger peuvent doubler le coût d’un livre de poche.

Bien sûr, je soutiens les libraires indépendants et je  relaie leurs messages largement sur les réseaux sociaux. J’y achète mes livres autant que faire se peut. Mais l’éloignement géographique, la sédentarité liée à l’âge ou la maladie rendent parfois difficiles les déplacements. Bien sûr il existe leslibraires.fr et je vous le recommande.

Mais le contenu de Bookwitty a fini de me convaincre. Regroupant une communauté de lecteurs, suivi par des auteurs, ce site, multiculturel et multilingue met en avant tous les livres et pas seulement les best-sellers et offre notamment une belle ouverture sur la littérature étrangère et les éditeurs moins médiatisés.

Alors, ne voyez aucune incitation dans ces petites vignettes en fin de chronique mais simplement un service permettant de trouver du contenu et des opportunités de livraison sans frais dans le monde entier. Ce qui peut intéresser les 20% de francophones qui suivent mon blog hors de France. Cela reste une expérience qui peut s’arrêter librement si elle ne vous apporte  aucune valeur ajoutée.

Auteur

contact@surlaroutedejostein.fr

Commentaires

27 janvier 2018 à 13 h 35 min

Je fais partie de ceux qui ont ignoré…



cora
27 janvier 2018 à 21 h 36 min

Merci pour cette belle découverte ! Parce qu’offrir des livres à ses enfants à l’étranger, c’est prohibitif en termes de frais d’envoi.



28 janvier 2018 à 8 h 38 min

Je suppose que j’ai ignoré, mais vu comme ça, c’est bien. J’ai connu la vie d’expat’ et je ne sais plus qui envoyait des livres (avec frais, c’était il y a longtemps). Ajoutons que je n’acceptais parfois un poste que si je savais l’existence d’une bonne bibli pas loin? ^_^



28 janvier 2018 à 11 h 12 min

J’ai ignoré aussi, mais de toute façon j’ai déjà un partenariat avec Decitre. Qui du reste me rapporte que dalle parce que je ne veux pas mettre la vignette en fin d’article et seulement sur la barre latérale…



    28 janvier 2018 à 11 h 19 min

    Même avec une vignette en fin d’article, cela ne rapportera rien. D’ailleurs, ce n’est pas l’objectif. Sauf peut-être pour acheter un nom de domaine et virer cette pub que colle WordPress sur chacun de mes articles.



28 janvier 2018 à 15 h 59 min

leslibraires.fr, oui oui, mais pas très efficaces si on veut du VO anglais… Bookwitty peut être une alternative à amazon (vade retro! ^_^ mais quand même des avantages)



28 janvier 2018 à 22 h 54 min

J’ai ignoré comme d’autres. Pas certaine que mon blogue soit lu à l’étranger, de fait, je n’en sais rien. Je fonctionne très bien avec mon libraire à qui je commande des livres via son site et que je vais chercher au magasin, histoire de repartir avec un livre supplémentaire trouvé sur ses tables !



    29 janvier 2018 à 10 h 17 min

    Moi aussi, personnellement, je fonctionne avec mon libraire préféré ( qui, à mon avis, n’est pas si indépendant que ça, mais bon). Par contre, quelle galère dernièrement pour faire parvenir des livres à ma fille. J’ai dû faire livrer chez une de ses amies qui prenait l’avion pour aller la voir. J’ai alourdi sa valise.



Chevalier
29 janvier 2018 à 10 h 58 min

Pour les expatriés, je recommande les cercles de lecteurs de la bibliothèque orange : http://www.bibliothèque-orange.org.



29 janvier 2018 à 11 h 10 min

Pareil, j’ai ignoré… mais c’est clair que vous sous cet angle ça change pas mal de choses!



31 janvier 2018 à 1 h 32 min

Je suis expat (Allemagne) et je ne connaissais pas ce site. Intéressant !



31 janvier 2018 à 17 h 59 min

Je n’ai pas souhaité adhérer non plus, mais je comprends très bien ton positionnement. Chacun est libre de mener son blog comme il l’entend, pourvu qu’il y ait de la transparence. 😉



7 mars 2018 à 0 h 01 min

Je viens justement de recevoir cette proposition… Je me renseigne 😉



16 mars 2018 à 7 h 05 min

j’ai été sollicité aussi. Habitant en nouvelle-calédonie je peux comprendre que ce genre de site soit d’une grande utilité pour certains et j’ai jeté un coup d’oeil il est plutôt bien foutu. Après j’hésite à accepter de mettre la vignette pour être franc, le côté mercantile me dérange puisqu’à la base mon blog n’était pas fait pour ça même si sur le principe je n’y vois pas un mélange des genres mais plutôt le côté pratique. Bref j’hésite .



    16 mars 2018 à 10 h 20 min

    Le côté mercantile me dérangeait aussi. D’ailleurs je mets juste une vignette assez anonyme en fin d’article. Et je n’ai aucune retombée! Ce n’est pas avec ce partenariat que je pourrais financer un nom de domaine qui m’éviterait la publicité de wordpress. J’ai accepté ce partenariat d’une part pour rendre un service aux lecteurs hors du territoire français mais cela ne semble pas concluant. Et d’autre part parce que j’ai aimé l’ouverture de Bookwitty sur des lectures moins médiatisées. Conclusion, je vais arrêter les vignettes. Juste mettre un logo dans le pavé Partenaires et surtout suivre davantage Bookwitty en tant que lecteur. N’hésite pas si tu souhaites d’autres retours sur ma brève expérience.



Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :