Titre : Ubuntu, Je suis car tu es
Auteur : Mungi Ngomane
Editeur : Harper et Collins
Nombre de pages : 225
Date de parution : 16 octobre 2019

 

Mungi Ngomane est la petite-fille de Desmond Tutu, Prix Nobel de la Paix en 1984. L’archevêque anglican sud-africain, auteur de la théologie Ubuntu , fut le président de la Commission de la vérité et de la réconciliation, chargée de faire la lumière sur les crimes et les exactions politiques commis, durant l’apartheid. Il signe ici l’avant-propos du livre de sa petite-fille.

En quatorze leçons, Mungi Ngomane développe ce que représente Ubuntu, une philosophie fondée sur le respect envers soi et les autres.

« Toute personne n’est une personne qu’à travers d’autres personnes. »

Le discours est parfaitement clair et bien construit. Pour chaque leçon illustrée par une citation ou un proverbe africain, Mungi Ngomane explique la théorie, donne des exemples concrets. En fin de leçon, elle propose des conseils pratiques pour réussir à appliquer le principe de la leçon dans notre quotidien.

Si ces leçons ont largement été mises en pratique en Afrique, suite à l’apartheid, l’auteur nous fait penser qu’elles seraient bien nécessaires au quotidien partout dans le monde. Par exemple, lorsque la leçon 13 nous rappelle que chaque petite action est importante, l’application en matière d’écologie est évidente. Comment ne pas penser aux blocages actuels de notre société par faute d’écoute de l’autre? Accepter les points de vue différents, se mettre à la place des autres, apprendre à écouter, élargir sa perspective, discuter, demander pourquoi. Bon nombre de conflits pourraient être évités. Sans oublier que « l’éducation est l’arme la plus puissante pour changer le monde »

Ce style de leçons aurait toute sa place dans nos écoles. Enseigner la bienveillance, le pardon, la tolérance et le pouvoir de l’écoute est essentiel pour que chacun vive en harmonie.

J’ai aimé découvrir le travail du groupe des Elders, association d’anciens, de sages, créée par Mandela en 2007. Composé de personnalités politiques, avocats, activistes, le groupe tente de résoudre des problèmes mondiaux comme le réchauffement climatique, le sida, la pauvreté, le mariage des enfants.

« Dans chaque situatIon, ils mettent un point d’honneur à entendre d’abord l’opinion des gens de la rue avant celle de leurs dirigeants ou de leurs dignitaires. »

Chaque pays ne devrait-il pas avoir un tel groupe pour éviter certains conflits?

Ce livre est remarquable tant sur son contenu que sur sa forme. La couleur s’invite dans les écritures, les frises et les pages encadrant chaque chapitre.

Un beau livre à garder sous la main, pour y revenir de temps en temps.

Auteur

contact@surlaroutedejostein.fr

Commentaires

16 décembre 2019 à 17 h 29 min

Il me fait de plus en plus de l’oeil. Et les illustrations ont l’air magnifiques.



16 décembre 2019 à 19 h 16 min

Je viens de le commander à mon libraire



Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :