Titre : La grosse
Auteur : Isabella Figueiredo
Littérature portugaise 
Titre original : A gorda
Traducteur : João Viegas
Editeur : Chandeigne
Nombre de pages : 288
Date de parution : 31 août 2023

 

Le poids du passé

Maria Luisa est fille de retornados, des portugais revenus au pays après des années passées dans les colonies en Angola ou au Mozambique. L’adolescente vit avec les pertes du passé. Son père est mort suite à un AVC qui l’avait paralysé. Sa mère ne cesse de la pousser à maigrir pour éviter de tels problèmes de santé. Il faut dire que si Maria Luisa peut cacher ses origines, elle peut difficilement oublier son poids.
En 2013, après la mort de sa mère, la jeune femme perd quarante kilos grâce à une gastrectomie. Mais cela suffira-t-il à lui redonner confiance en elle ? La narratrice semble surtout souffrir de l’abandon de son premier amour.

Un amour toxique

En 1985, Maria Luisa , vingt-et-un ans, rencontre David âgé de dix-sept ans. Ils s’aiment. Mais cinq ans plus tard, David la quitte. Malgré son amour, il n’assume pas les moqueries de ses amis qui traitent Maria Luisa de baleine.
Elle le retrouve toutefois en 2004 mais pour une nouvelle fois subir un abandon. Cet amour passionnel et charnel occupe toutes ses pensées.

Des souvenirs désordonnés

La construction est anarchique à l’image des pensées de la narratrice qui ressasse ses souvenirs. Les allers-retours entre passé et présent, les questionnements de la narratrice génèrent des répétitions. J’ai eu l’impression de tourner en rond dans l’esprit de cette jeune femme. Elle devient insaisissable. Elle ne peut laisser éclater une colère qui serait pourtant justifiée. Je l’aurais aimé plus rageuse, sanguine, humaine.
Le style est parfaitement maîtrisé, les repères politiques et sociaux sont intéressants mais auraient pu prendre davantage de place.
Ce roman a de bonnes critiques presse et de bons avis sur les blogs. Je suis un peu plus mitigée.

Auteur

contact@surlaroutedejostein.fr

Commentaires

20 septembre 2023 à 15 h 18 min

Le sujet m’aurait intéressée mais j’ai beaucoup de mal avec ce type de narration…



21 septembre 2023 à 13 h 13 min

C’st bien aussi, d’avoir des points de vue différents sur un roman.



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *