vann1Titre : Sukkwan Island
Auteur : David Vann
Éditeur : Gallmeister

Mon avis :
Jim, divorcé, décide d’emmener son fils Roy sur une île déserte au sud de l’Alaska pour y vivre une année durant. Quelle formidable occasion de découvrir et retrouver son fils! Ce denier, ne le souhaitait pas au départ et puis il s’y résigne pour faire plaisir à ses parents.
Les conditions sont difficiles, même si elles sont sécurisées (radio, visite régulière d’un hélicoptère) et le père se révèle peu responsable et efficace à gérer les choses essentielles de survie.
Au fil des jours, Roy découvre la dépression de son père. Il l’entend pleurer presque chaque nuit. Il soupçonne une tentative de suicide au bord d’une falaise, il est témoin de gestes inconsidérés.
Jim ne supporte pas sa dernière rupture avec sa seconde épouse.
Roy est beaucoup plus adulte que son père mais il est jeune. Il voudrait rentrer auprès de sa mère mais il continue l’expérience sous le chantage affectif de son père. Roy ne veut pas laisser son père seul dans cet état de déprime et au coeur d’une nature si dangereuse.
Puis tout bascule. Je ne souhaite pas dévoiler ce qui se passe réellement aux futurs lecteurs.
L’attitude du père est totalement affolante,à la fois déprimée puis déconnectée ou odieuse. On plonge au coeur de sa démence.
J’ai retrouvé dans ce roman l’ambiance des livres d’Henning Mankell (« Profondeurs »).

Auteur

contact@surlaroutedejostein.fr

Commentaires

27 février 2014 à 15 h 36 min

Dans la PAL depuis tellement longtemps….



Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :