teuleTitre : Comme une respiration
Auteur : Jean Teulé
Éditeur: Julliard
Nombre de pages : 153
Date de parution : 1 octobre 2016

Quand les actualités nous enferment dans un monde sombre, violent, égoïste, Jean Teulé prend sa plume et nous conte une quarantaine de petites histoires, des histoires vraies qui donnent une bouffée d’air pur. Comme sa dernière héroïne, il faut savoir trouver le petit triangle de ciel bleu dans le monde gris et contraignant.
L’auteur a voyagé partout en France et ailleurs pour trouver ces gens qui, comme cette vieille dame danse dans la rue sur Petite Fleur, comme cette troupe de musiciens s’entraide pour porter un excédent de bagages, comme cette éducatrice d’un centre de loisirs s’intéresse à un enfant de la DDASS qui ne connaît même pas son prénom à force d’être ignoré.

Ce sont des sauvetages d’une biche, d’une jeune fille moche, des moments de solidarité, d’entraide, de regard sur les autres, de têtes qui se tournent vers le bon côté de la vie, de conneries qui parfois ont du bon.
Là ou on s’attend à de la violence, le monde n’est pas toujours celui qu’on nous raconte, et des jeunes gens tonitruants peuvent aussi faire preuve de gentillesse.
Là où on parle de mort, un couple de personnes âgées peut en sourire en s’offrant pour Noël des urnes funéraires solubles et entrevoir un moment de poésie et d’humour.
«  Du train de la vie, penser à des cendres en décembre… »
Bien entendu, on retrouve la verve de Jean Teulé qui nous fait sourire, nous interpelle.

Même si la nouvelle très courte n’est pas ce que je préfère, ces quelques respirations sont des petites bouffées d’air pur, d’optimisme. Et la respiration est essentielle.

rl2016

Auteur

contact@surlaroutedejostein.fr

Commentaires

14 novembre 2016 à 11 h 40 min

J’ai bien aimé, surtout la première, la maison qui fait cuicui ! Très jolies images. La fille moche, ça m’a fait rouspéter, je lui ai dit, à Mr Teulé quand je l’ai vu à Brive, mais en rigolant, parce qu’au fond c’est si proche de la réalité, n’est-ce pas ? 😉
Une récréation façon Teulé !



14 novembre 2016 à 13 h 10 min

Tu me donnes presque envie ! Il faut dire que Teulé, j’en ai lu et j’ai un peu saturé. Mais celui-ci à te lire à l’air différent. Je tenterais bien à l’occasion du coup.



14 novembre 2016 à 22 h 02 min

Une récréation façon Teulé, cela ne loupe pas



14 novembre 2016 à 23 h 48 min

Oh je suis ravie de voir que tout comme moi tu as apprécié ce nouveau Jean Teulé 🙂
Un livre à conserver près de soi en cas de morosité.



15 novembre 2016 à 0 h 25 min

Typiquement le genre de respirations dont j’ai besoin en ce moment !



Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :