Titre : Lire dans les mains à livre ouvert
Auteur : Catherine d’Amécourt Rathle
Éditeur : Presses du Châtelet
Nombre de pages : 240
Date de parution : 11 mars 2021

 

Les clés de la chirologie

Nos mains parlent pour nous.

Leur forme et leur couleur révèlent notre façon de réagir et le cadre dans lequel s’épanouit notre personnalité. Les lignes, elles, racontent notre histoire passée, présente et avenir; elles changent au fil de la vie, des joies et des pleurs.

Il y a pléthore de livres sur la chirologie. En quoi celui-ci se distingue-t-il?

La construction

L’auteure commence par un bref rappel historique. Le plus vieux manuscrit de chiromancie, un parchemin védique conservé dans un temple de Bénarès,  date de 2000 ans avant JC. La chirologie moderne est issue de la chiromancie millénaire ( art d’interpréter les lignes et les signes des paumes de main) et de la chirognomonie ( (art plus récent d’interpréter les formes et les couleurs des mains).  Si l’Inde est le berceau de la chirologie, la migration des gitans a largement répandu cette pratique d’un très ancien savoir. En France, deux hommes, le capitaine Stanislas d’Arpentigny et Adrien Desbarolles furent les premiers a adjoindre ces deux arts. A partir du XVIIIe siècle, de nombreuses découvertes scientifiques ( empreintes digitales, découvertes médicales…) viennent enrichir la chirologie. Elle peut aussi souligner les transformations sociales et mesurer l’évolution des générations.

De même la ligne de soleil, rarement inscrite avant la cinquantaine dans les mains des générations précédentes, illumine les mains des15-25 ans : la recherche d’un sens à donner à leur existence passerait-elle avant celle d’un travail? En effet, les mains des jeunes générations actuelles reflètent plus le désir d’une grande qualité de vie alliant un travail intéressant et une existence agréable plutôt que l’envie à tout prix de faire carrière et de bénéficier d’une reconnaissance sociale.

Passé, présent et analyse pour l’avenir, nous sommes en phase avec les trois temps essentiels de la chirologie.

Le livre se découpe ensuite en deux parties : l’observation puis l’interprétation.

De nombreuses illustrations

La chirologie nécessite l’acquisition d’un langage et demande un grand sens de l’observation. La première partie apprend à observer les formes des paumes, doigts et pouce, l’implantation des doigts, la forme des monts , la lecture de ses signes et lignes. Les explications parlent aussi des dermatoglyphes (sillons cutanés sur le bout des doigts) et  de la datation des lignes. Deux choses que je n’avais pas dans mon ancien livre sur ce sujet.

Les explications sont très claires, détaillées et les nombreuses illustrations apportent une réelle valeur ajoutée.

Après l’observation, passons à l’interprétation

Suite à de brefs conseils sur la méthode ( on apprécie la liste du matériel nécessaire), le plan se découpe en fonction de vos intérêts : énergie, amour, réussite professionnelle, créativité, aventure, intuition. Si vous n’êtes pas encore un expert, vous pouvez déjà observer la taille des paumes, la forme des pouces lors d’un premier rendez-vous amoureux! Avant d’avoir accès à toutes les lignes de sa main!

Pas d’inquiétude, au début, vous ne distinguerez pas grand chose. Le chemin est long pour se repérer dans cette forêt de lignes et de signes. Mais à force d’entraînement, vous pourrez peut-être mieux connaître les autres et avec un peu d’objectivité mieux vous connaître vous-même.

 

Je remercie Babelio et les Éditions Presses du Châtelet pour l’attribution de ce livre lors de la dernière opération Masse critique.

 

 

 

 

 

Auteur

contact@surlaroutedejostein.fr

Commentaires

29 juillet 2021 à 9 h 14 min

Tu es donc une passionnée ?



Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :