Titre : Le cœur de l’Angleterre
Auteur : Jonathan Coe
Littérature anglaise
Titre original : Middle England
Traducteur : Josée Kamoun
Éditeur : Gallimard
Nombre de pages : 560
Date de parution : 22 août 2019

Les habitués de Jonathan Coe seront contents de retrouver des personnages de Bienvenue au club et du Cercle fermé. Avec beaucoup de romanesque, l’auteur rend accessible et passionnante son analyse de la société anglaise de 2010 à nos jours, montée et explosion du Brexit.

Benjamin Trotter est le personnage pivot de ce roman. Aux côtés de son père, Colin et de sa sœur, Loïs, il vient d’enterrer sa mère. La fin d’une époque.
Doug, son meilleur ami, journaliste, sera le fil conducteur du regard sur la politique de l’époque. De même que la nièce de Ben, Sophie, une intellectuelle ouverte d’esprit qui rencontre Ian, moniteur d’auto-école, conservateur issu de l’Angleterre profonde.

Nous débutons le récit avec une chanson de Shirley Collins, « Adieu vieille Angleterre« . La bande son de ce roman est riche. Amy Winehouse,  » la voix même des quartiers nord » est retrouvée morte. des émeutes mettent en évidence « une ligne de fracture abyssale dans la société britannique. » La cérémonie d’ouverture des Jeux Olympiques de 2012 redonne toutefois de l’optimisme et du patriotisme.

Jonathan Coe, par le biais de ses personnages, montre finement l’évolution des états d’esprit d’une population qui vit toujours sous la dictature du « politiquement correct. »
Crise économique, évolution des mœurs, mondialisation, hausse constante du nombre de migrants, le pays évolue. Dave Cameron, en cas de victoire de son parti conservateur en 2015, promet la tenue d’un referendum sur l’Europe. Victorieux, Cameron est contraint de fixer la date du referendum, ce sera  le 23 juin 2016.

 » Cette campagne va se gagner avec des slogans. »

Le débat sur le Brexit, suite à l’austérité du gouvernement de Dave Cameron se place sous les thèmes de l’immigration et du contrôle des frontières.

Benjamin,écrivain, parvient finalement à publier son premier roman. Une fois expurgé de l’histoire politique, il n’en reste que le récit de sa passion avec Cicely. Ce sont les histoires d’amour qui se vendent le mieux. Mais « l’écrivain doit être engagé ». Jonathan Coe, natif de Birmingham, est un témoin essentiel de l’actualité de son pays. Dans Le coeur de l’Angleterre, il compose habilement les histoires de cœur, de famille en dressant un panorama avisé de la société anglaise en crise.

 » Toutes les cinq minutes, on arrive à un carrefour t il faut choisir sa voie. Chaque bifurcation détient le potentiel de changer une vie, parfois du tout au tout. »

Qui peut savoir quel sera le destin de l’Angleterre, de Benjamin et de son cercle d’amis?

 

Auteur

contact@surlaroutedejostein.fr

Commentaires

4 novembre 2019 à 11 h 09 min

C’est un livre qui est dans ma PAL et qu’il va bien falloir que je découvre aussi d’autant plus que je n’ai encore rien lu de cet auteur…Merci pour ta critique constructive



4 novembre 2019 à 11 h 32 min

Je ne connais pas du tout cet auteur mais à la lecture des billets sur lui je l’ai mis dans mon programme découverte….. 🙂



annie-france belaval
4 novembre 2019 à 15 h 14 min

J’ai découvert cet auteur lors d’une rencontre et j’ai lu Le Coeur de l’Angleterre avec grand intérêt; il éclaire avec le charme d’un roman la situation en Angleterre. J’y ai découvert une autre Angleterre que celle que j’avais aimé vers 1965!



4 novembre 2019 à 19 h 39 min

depuis le temps que je me dis que…..je l’embarque en voyage !



5 novembre 2019 à 12 h 51 min

Un auteur dont j’ai beaucoup aimé les premiers romans, et moi les 2 derniers. Mais le sujet du Brexit, et les bons avis sur celui-ci me font peu à peu changer d’avis.



6 novembre 2019 à 19 h 30 min

encore une conquise! J’ai hâte de le lire…



Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :