pessanTitre : Muette
Auteur : Eric Pessan
Éditeur : Albin Michel
Nombre de pages : 224
Date de parution : août 2013

Auteur :
Né à Bordeaux en 1970, Eric Pessan a touché à peu près à tout en ce qui concerne l’écriture. Il a publié des pièces de théâtre, des nouvelles, des recueils de poésie, des livres jeunesse et des livres d’artistes. Il a aussi publié six romans.

Présentation de l’éditeur :
« La nuit, déjà, et Muette écoute vibrer les insectes, glissée jusqu’au nez dans son sac de couchage. Elle a chaud mais ne peut se résoudre à se découvrir. Dehors, dans le grand monde, des gens courent à sa recherche, elle n’a plus de doute à ce sujet. Elle y est. Elle a grand ouvert les portes de sa vie. »
Par sa maîtrise de la langue au plus près des émotions, des impulsions et des souvenirs d’une jeune fugueuse, Eric Pessan, l’auteur d’Incident de personne, compose un roman envoûtant et d’une rare justesse pour évoquer la mue mystérieuse de l’adolescence.

Mon avis :
Le roman d’Eric Pessan a la beauté de sa narratrice, une jeune adolescente qui se nomme elle-même Muette.
 » Muette, c’est juste une question de silence, d’extrême retenue et de regard qu’il n’est jamais possible d’accrocher. »
Elle aspire à une vie sauvage et libre, loin des phrases assassines de sa mère qu’elle ressasse en sa tête. Elle est une enfant non désirée d’une mère bien trop jeune et d’un père indifférent. La rancœur de sa mère, elle a bien essayé de l’évacuer en imitant cette conduite sur ses poupées mais adolescente, elle ne veut plus de cet engrenage « telle mère, telle fille ».
Muette est une jeune fille sensible, à l’écoute de ce monde où se perpétue le cycle de la violence ( surpopulation, misère, guerre, mort).
«  La mort-partout-continue son œuvre dans l’indifférence des mariages princiers et des vacances luxueuses de stars. »
J’ai beaucoup aimé ce roman à la fois pour la richesse du personnage de Muette mais aussi pour sa construction. Le récit de l’adolescente est en permanence coupé par les phrases qu’elle a entendues durant toute se jeunesse. Mais, Muette ne veut pas renoncer, juste se fondre dans cette vie animale, loin des hommes, loin des paroles meurtrières et mensongères. Sa résistance est dans la fuite mais toute initiation est difficile.

 » On apprend la vie comme on peut, … par des drames, par des blessures, en cotoyant la mort ou la douleur ou la violence. »

Un roman incontournable de cette rentrée littéraire.

RL2013 Challengedelete

Auteur

contact@surlaroutedejostein.fr

Commentaires

28 août 2013 à 9 h 33 min

Un roman singulier qui m’a énormément plu



28 août 2013 à 11 h 28 min

Très beau roman



28 août 2013 à 19 h 42 min

Je vois que nous partageons le même sentiment sur cette lecture qui moi non plus ne m’a pas laissée indifférente



28 août 2013 à 19 h 43 min

Je ne peux que le noter !



29 août 2013 à 7 h 25 min

Deuxième billet élogieux ! Il est déjà noté… puisque c’est un incontournable !



29 août 2013 à 11 h 15 min

Encore un titre à ajouter à ma liste d’envies !



29 août 2013 à 19 h 41 min

Je l’ai à lire également et il me tarde de le découvrir. mais pour l’instant je lis celui de Sylvie Germain que , comme toi, j’aime beaucoup.



alexmotamots
1 septembre 2013 à 17 h 04 min

Tu me donnes envie de le découvrir.



25 septembre 2013 à 8 h 44 min

Je note ! 🙂
Merci Jostein !



Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :